Rock and geniuses

Author Topic: Rock and geniuses  (Read 7487 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
Ah, mais c'est pas parce qu'un nouvel album de notre idole est merdique qu'on le renie forcément, hein :p

Les deux derniers Mike Oldfield (genre 25ème et 26ème opus) étaient vraiment pourris (Tres Lunas et Light & Shadow), tendance dance-techno, mais vraiment à un point tel que ç'en était flippant... Et pis voilà, juste après il a sorti The Music of the Spheres (sans David Tennant), un album de musique classique, et c'est un de ses meilleurs.

Jean-Michel Jarre a fait quelques albums bien pourris du genre Printemps de Bourges ou Téo & Téa, tendance électro minimalo-nombriliste, et puis après il a fait un remake de son premier Oxygène qui le dépassait en tous points.

Bon, après, c'est sûr, on a des artistes comme Enigma qu'on adore au début, et au fil des ans chacun de leurs nouveaux albums sont pires que le précédent, donc au bout d'un moment c'est bon, quoi, on télécharge une fois, on écoute, et on se dit qu'on a bien fait de ne pas sortir les billets pour soutenir le rythme de vie forcément blindé de cocaïne de l'artiste (parce qu'il faut vraiment être sous crack pour ne pas réaliser qu'on est en train de pondre des daubes pareilles).

Tiens, de raconter ça, ça m'a donné envie de me réécouter les deux derniers Stranglers... Là c'est plutôt l'inverse d'Enigma ;) Tiens je me les mets dans ma playlist. Hop, ça enchaînera bien avec le dernier The Knife.

Offline Nao Asakura

  • Modérateur
Le dernier Ghinzu pue, par exemple. Même en étant fan. :D